Maison » Produits Recommandés » FilmLight crée le look "The Americans" de la guerre froide

FilmLight crée le look "The Americans" de la guerre froide


Alerte moi

Série six classée pour HDR et 4K Ultra HD chez Technicolor PostWorks

La sixième et dernière série des américains primés aux Emmy Awards, un thriller d'espionnage d'époque se déroulant dans les 1980 pendant la guerre froide, a récemment été terminée en HDR et 4K. Ultra HD chez Technicolor PostWorks à New York. Depuis la deuxième série, l’apparence de la série finie incombe à John Crowley, coloriste numérique principal, qui travaille sur le système d’étalonnage des couleurs Baselight de FilmLight.

Dès la deuxième série de 2014, lorsque le réalisateur-producteur Dan Sackheim a rejoint The Americans, l'objectif était de créer un look plus cinématographique. Les réalisateurs d’émissions ont également relevé le défi de trouver le juste équilibre entre l’aspect télévisé des 80 et l’aspect moderne et brillant attendu par le public, qui, pour la sixième série, comprenait 4K. Ultra HD et HDR. Et tout cela devait être réalisé avec un budget et un calendrier temporels pour la télévision par câble.

David Woods et Crystal Whelan ont été les producteurs du spectacle produit par Fox 21 Television Studios et FX Productions pour le réseau FX.

"Cela a toujours été un défi de réaliser l'ambition de la narration et des mondes habités par ces personnages avec un budget de base pour le câble," ledit producteur Woods. «Et il semble que chaque saison, nous augmentions le nombre de prises de vue avec effets visuels. En plus de l'ambition de l'histoire, nous faisions tout notre possible pour que 2018 New York ressemble à 1987 Washington et à Moscou. ”

Lors du tournage d’un plateau de tournage 35 il y a quelques années à Washington et à Moscou, mais lors du tournage à New York, l’un des défis consistait à cacher les éléments qui donneraient le décor. Cela revêt une double importance dans HDR et 4K, où la résolution et les détails accrus compliquent la dissimulation des détails. L'un des travaux de Crowley consistait donc à utiliser les outils de suivi sophistiqués de Baselight pour masquer et masquer les objets et les défauts.

Chaque épisode s'est terminé en HD et SDR, avec Crowley notant sur une édition verrouillée. Il publiait régulièrement des listes de décisions mises à jour dans le format de métadonnées FilmLight BLG, permettant ainsi à l'éditeur et au superviseur sonore d'accéder aux dernières notes via Baselight. Avide, le plugin Baselight pour Avide Media Composer.

"Le Avide Le flux de travail de Baselight nous a permis d’apporter la couleur finale et les effets visuels dans la salle de montage plus tôt que jamais auparavant », Crowley a expliqué. «Nous avons pu évaluer les séquences de touches où nous avions repoussé certaines limites visuelles et avons pu fournir l’image finale chronométrée sur la scène de mixage directement depuis la salle de montage, ce qui nous a permis de gagner un temps de création précieux."

Une fois la passe SDR terminée, Crowley a ensuite créé une version HDR.

"Il y avait un fort désir de maintenir le regard que nous avons déjà perfectionné sur cinq saisons à travers HD et UHD, SDR et HDR », ledit producteur David Woods. «J'avais des inquiétudes en début de saison, mais à la fin, c'était remarquable de voir à quelle vitesse et apparemment sans effort John Crowley a introduit le look de SDR en HDR. Baselight est le meilleur outil que j'ai vu lors de la conversion entre les deux. "

«Le processus était extrêmement efficace» a ajouté Crowley, “Et a fait en sorte que le flux de travail entier avance sans accroc.”

"Faire partie d'un spectacle comme celui-ci est un privilège extrême", il a conclu. «La photographie accrocheuse, la scénographie extrêmement précise, le jeu dramatique et les scripts captivants exigeaient que je sois au top de mon jeu pour chaque épisode. Je me sens très chanceux d'avoir joué un rôle dans le succès de la série. »

La dernière série de The Americans a été récompensée par le prix Emmy du meilleur acteur dans une série dramatique attribuée à Matthew Rhys, ainsi que par un prix Emmy récompensant l'écriture exceptionnelle dans une série dramatique des co-créateurs de la série, Joel Fields et Joe Weisberg.

FilmLight développe des systèmes uniques de classification des couleurs, des applications de traitement d'images et des outils de flux de travail qui transforment la postproduction cinématographique et vidéo et établissent de nouvelles normes de qualité, de fiabilité et de performance. Les workflows simplifiés basés sur les métadonnées de la société utilisent des produits robustes dotés d'outils créatifs de pointe, permettant aux professionnels de la création de travailler à la pointe de la révolution des médias numériques. Fondée dans 2002, l'activité principale de FilmLight est centrée sur l'innovation, la mise en œuvre et le support de ses produits - notamment Baselight, Prelight et Daylight - dans les plus grandes sociétés de production, post-production et studios de cinéma / TV dans le monde. FilmLight a son siège à Londres, où ses activités de recherche, de conception et de fabrication sont centrées. Les ventes et le soutien sont assurés par des centres de services régionaux et des partenaires qualifiés dans le monde entier. Pour plus d'informations, visitez www.filmlight.ltd.uk


Alerte moi
8.4KFollowers
Les abonnés
liens
Relier
Followers
Les abonnés
S'inscrire
29.4KDes postes
GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!